Don du sang

Le don du sang et la transfusion chez le chien et le chat

A quoi servent les transfusions de sang ?

Comme chez l’Homme, les chiens et les chats peuvent souffrir de maladies qui nécessitent de réaliser une transfusion de sang. On distingue notamment les anémies (par ex : hémorragie due à un accident, rupture d’organe, saignements lors de chirurgie, intoxication à la mort aux rats, maladie du sang ou de la moëlle osseuse), qui se caractérisent par un manque de globules rouges, et les troubles de la coagulation, qui se manifestent par des saignements (par ex : évolution grave de maladie du foie, retournement d’estomac). Lorsqu’elles sont sévères, ces affections peuvent être mortelles. La transfusion est alors souvent un élément déterminant dans la guérison de l’animal. En pratique, on va prélever le sang d’un animal en bonne santé pour l’administrer à l’animal malade afin de lui apporter des globules rouges et/ou des facteurs de coagulation.

                                                           

Pourquoi créer une liste de donneur de sang ?

Les transfusions s’effectuent le plus souvent dans un contexte d’urgence où chaque heure compte. Avoir une liste de donneur permet de trouver facilement et rapidement un donneur compatible en bonne santé et ainsi d’agir le plus tôt possible tout en assurant la bonne qualité du sang prélevé.

 

Y a-t-il des groupes sanguins chez l’animal ?

Oui, les animaux possèdent aussi des groupes sanguins. Ils sont différents de ceux de l’Homme et différents entre chiens et chats. Certains groupes sanguins sont plus rares et donc plus recherchés. Un groupage sanguin est effectué avant chaque transfusion afin de garantir la compatibilité du donneur et de receveur et d’éviter des réactions transfusionnelles pouvant être mortelles.

 

Comment savoir si mon animal peut donner son sang ?

L’animal doit être en bonne santé. C’est-à-dire de ne pas avoir de traitement en cours, de ne pas avoir eu de maladie antérieure grave et de ne pas avoir de maladies, même bénignes, le jour du prélèvement. Il ne doit jamais avoir reçu de transfusion. Les femelles ne doivent pas avoir eu de portées. L’animal doit avoir entre 1 et 8 ans et peser plus de 25 kg pour les chiens et plus de 4 kg pour les chats. Il doit être à jour dans ses vaccinations et traité contre les parasites internes (vers ...) et les parasites externes (puces, tiques …). Afin de limiter la survenue de certaines maladies infectieuses, les chats n’ayant pas accès à l’extérieur sont préférés ainsi que les animaux n’ayant pas voyagés à l’étranger. Ces deux dernières conditions ne sont cependant pas rédhibitoires. Enfin, afin de faciliter les manipulations et les examens, un caractère docile est préféré. J

Une première consultation permettra de réaliser un examen clinique. Des prélèvements sanguins seront réalisés afin de déterminer le groupe sanguin de votre animal et de vérifier l’absence de maladie infectieuse (hématologie, dépistage FIV/FelV +/- hémobartonellose pour les chats, babésiose, snap 4DX +/- leishmaniose pour les chiens). Ces examens sont bien sur pris en charge intégralement par Médi-Vet.

Si ce premier bilan ne montre pas d’anomalie, nous pourrons inscrire votre animal sur la liste des donneurs de sang.

 

Comment se passe le don du sang ?

Il est impératif que l’animal ne bouge pas durant le prélèvement. Chez le chat, le don du sang s’effectue systématiquement sous sédation. Chez le chien, le besoin en sédation dépendra du tempérament de l’animal. Le protocole est élaboré et adapté par notre anesthésiste.

Le prélèvement s’effectue à la veine jugulaire située dans le cou. Son grand diamètre permet d’obtenir le meilleur débit possible. La zone est tondue puis désinfectée. Le prélèvement se fait avec du matériel stérile à usage unique. Les mains du manipulateur sont également lavées et gantées de manière stérile.

Le volume de sang prélevé correspond a environ entre 10 et 20 ml par kilo de poids de votre animal. Une perfusion peut être administrée par voie intraveineuse après le prélèvement de sang.

Le prélèvement, préparation du matériel comprise, peut prendre entre 30 minutes et une heure selon si une sédation est nécessaire ou non.

La poche prélevée est ensuite soit administrée directement à l’animal receveur, soit conservée à 4°C en vue d’une transfusion ultérieure.

Les prélèvements doivent être espacés d’au minimum 8 semaines. La mise à jour de la liste de donneur de sang permet d’espacer au maximum les dons du sang pour votre animal

 

Y a-t-il des risques liés au don du sang ?

Les risques liés au don du sang sont faibles et souvent bénins. Ils restent néanmoins présents comme lors de chaque acte médical.

  • Hématome sur le lieu du prélèvement : relativement fréquent et bénin, il se résorbe spontanément en quelques jours.
  • Réaction allergique sur le lieu du prélèvement : souvent bénigne, transitoire et sans conséquence pour l’animal. Une crème apaisante permet de régler rapidement la situation.
  • Réaction infectieuse sur le lieu du prélèvement : très rare compte tenu de la rigueur des conditions de stérilité dans lesquelles nous faisons les prélèvements, doit souvent nécessiter l’administration d’antibiotique. 
  • Fatigue suite au prélèvement : une fatigue transitoire liée au prélèvement peut se faire ressentir. Comme l’Homme après un don du sang, l’animal doit être gardé au calme dans les heures suivant le prélèvement. Une perfusion de liquide physiologique peut être administrée afin de pallier ce problème.
  • Prélèvement réalisé durant la période d’incubation d’une maladie : le questionnaire, l’examen clinique et les tests de dépistage ont pour but d’éviter de réaliser un prélèvement sur un animal incubant une maladie, néanmoins la développement d’une maladie asymptomatique lors du prélèvement reste possible.
  • Réaction à la sédation : il s’agit d’une complication extrêmement rare, surtout compte tenu de toutes les précautions que nous prenons, mais qui peut être potentiellement la plus grave selon la réaction de l’animal.

Le but de la transfusion est bien sûr de sauver un animal, mais en aucun cas nous ne pouvons prendre le risque de porter préjudice à l’animal donneur de sang, c’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que tout se passe bien. Au moindre doute, le prélèvement n’aura pas lieu.

En cas de doute sur un éventuel effet indésirable, un contrôle gratuit et rapide sera effectué.

 

Le don du sang est-il rémunéré ?

Comme le don du sang chez l’Homme, le don du sang chez l’animal est basé sur le volontariat des propriétaires. Néanmoins, conscients de l’investissement que vous faites pour nous aider à soigner au mieux nos patients, nous attachons une importance à vous remercier :

  • Examen clinique et examens sanguins de dépistage gratuits
  • Protections contre les parasites internes et externes vendus à prix  très avantageux
  • Après chaque prélèvement, un sac de croquettes de la marque  Royal Canin vous est offert

Néanmoins, si une anomalie est détectée lors de l’examen clinique ou du dépistage, la suite des investigations et de la prise en charge s’effectuera à vos frais et par votre vétérinaire traitant.